Culture et affaires, partenaires d'avenir

Communiqués -

À l'avant à gauche : M. Éric Bélanger, président d'Avant-Garde technologies et ambassadeur affaires. À l'avant à droite : M. Jacques Lacombe, maestro et directeur artistique de l'Orchestre symphonique de Trois-Rivières, ambassadeur culturel. Ensuite, de droite à gauche : Christine St-Pierre, ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Danielle St-Amant, députée de Trois-Rivières, Yves Lévesque, Maire de Trois-Rivières, Jean-Paul Diamond, député de Maskinongé, Julie Boulet, ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, Josée Grandmont, présidente de Culture Mauricie, Luc Therrien, président de la Chambre de commerce et d'industries de Trois-Rivières. Crédit photo : Étienne Boisvert.

La ministre Christine St-Pierre donne le coup d'envoi de Culturallia en Mauricie

Trois-Rivières, le 12 juin 2012 – La ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Mme Christine St-Pierre, la ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, Mme Julie Boulet, la députée de Trois Rivières, Mme Danielle St-Amand, et le député de Maskinongé, M. Jean-Paul Diamond, sont heureux de lancer officiellement la stratégie de mobilisation Culturallia. Initiative du ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine (MCCCF), Culturallia a pour objectif premier de favoriser le rapprochement entre les milieux de la culture et des affaires afin que ces derniers créent des alliances à long terme.

Deux constats sur les relations entre les milieux de la culture et des affaires sont à l'origine de cette stratégie. D'une part, il était devenu nécessaire d'inciter les organismes culturels à développer une relation à long terme avec les entreprises plutôt qu'une sollicitation financière à court terme. D'autre part, il fallait encourager les entreprises et les industries à développer des alliances avec des organismes culturels dans le but de stimuler le dynamisme de la région. Par conséquent, Culturallia a été mis sur pied et se décline en deux moyens : des rencontres de réseautage régionales et un site Web où, en créant un profil, les organismes culturels et les entreprises exposent leurs offres et leurs besoins et reçoivent des propositions ciblées de partenaires potentiels.

« Je suis convaincue que les milieux de la culture et des affaires ont tout à gagner à mieux se connaître, à se fréquenter plus souvent, à s'unir et à développer des relations à long terme, basées sur de réels partenariats. C'est d'ailleurs par ce principe de réciprocité que se distingue Culturallia. En prônant une vision intégrée qui associe culture et économie, le gouvernement du Québec veut faire en sorte que se bâtissent entre les entreprises et les organismes culturels de véritables complicités », a déclaré la ministre St-Pierre.

Culturallia Trois-Rivières

Organisé dans le cadre du premier Grand déjeuner d'affaires COGECO de la programmation 2012-2013 de la Chambre de commerce et d'industries de Trois-Rivières, Culturallia Trois Rivières débutera par une grande conférence de M. Gilbert Rozon, président et fondateur du Festival Juste pour rire, et sera suivi d'une activité de réseautage structuré. Les entrepreneurs présents pourront profiter à la fois d'une offre culturelle unique en région et de forfaits avantageux offerts par les organismes culturels présents. Les organismes culturels et les entreprises intéressés à développer des alliances et à participer à l'événement peuvent dès maintenant s'inscrire sur le site Web, au www.culturallia.gouv.qc.ca.

Afin de joindre de façon plus spécifique chacune des clientèles ciblées, le MCCCF s'est associé à deux ambassadeurs dynamiques et influents des milieux de la culture et des affaires trifluviens. Il s'agit de M. Éric Bélanger, président d'Avant-Garde Technologies, et de M. Jacques Lacombe, maestro et directeur artistique de l'Orchestre symphonique de Trois Rivières.

« Cette initiative témoigne de la volonté du gouvernement du Québec de poser des actions concrètes pour unir les forces de chacun afin d'assurer l'avenir de nos régions. Elle confirme également la vaste mobilisation régionale qui anime le territoire québécois. Je remercie toutes celles et tous ceux qui ont participé à l'élaboration de cette stratégie », a ajouté la ministre Boulet.

« Culturallia est l'occasion idéale de mettre en commun la passion qui anime les gens de culture et les gens d'affaires. Cette initiative stimulante leur permettra de conjuguer leurs efforts, au bénéfice de la vitalité régionale », a poursuivi la députée St-Amand.

Finalement, une initiative comme celle-là ne peut être possible sans la collaboration de nombreux partenaires : la Chambre de commerce et d'industries de Trois-Rivières, Culture Mauricie, la Ville de Trois-Rivières, l'Université du Québec à Trois-Rivières, la Corporation de développement culturel de Trois-Rivières, Culture pour tous, le Conseil des arts et des lettres du Québec et la Fédération des chambres de commerce du Québec.

« Culturallia est voué au succès puisque les affaires et la culture ont plusieurs points en commun. Dans les deux cas, la réussite s'obtient en y consacrant beaucoup d'énergie et de cœur, et il faut faire preuve de flair, d'audace et d'imagination. J'invite tous les gestionnaires des organismes culturels et les entrepreneurs trifluviens à se joindre à ce grand mouvement. Il s'agit là d'une chance inouïe de coopérer et d'unir leurs forces pour la prospérité, la richesse et l'avenir de leur région », a ajouté le député de Maskinongé, M. Jean-Paul Diamond.

La culture, un levier de développement pour le Québec

Culturallia s'inscrit dans la vision de l'Agenda 21 de la culture puisqu'il fait de la culture un levier pour stimuler la création et l'esprit d'innovation dans une optique de développement durable.

Rappelons que l'Agenda 21 de la culture du Québec, lancé en décembre 2011, établit les principes à respecter et les objectifs à réaliser pour faire de la culture une assise fondamentale de notre devenir, en complémentarité avec les dimensions sociale, économique et environnementale de la vie en société. Sa mise en œuvre passe par un engagement collectif et s'incarne dans de multiples projets et initiatives qui cadrent avec les 21 objectifs inscrits dans l'appel à l'action qu'il contient à l'intention des personnes et des organisations participant à l'évolution d'une société québécoise progressiste et durable.

– 30 –

Voir les photos du lancement officiel de Culturallia.